Sport, Loisir .... Les ATOUTS du VÉLO.

Entrainement matinal, balade en famille ou cyclotourisme ?.

Quel que soit son age, avoir un bon coup de pédale permet de garder la forme tout en ménageant ses articulations.

Dr Sophie DUMERY

Pédaler régulièrement est un effort d'endurance ( dit aérobie ) parfait pour se maintenir en forme plus longtemps. Une étude de l'Institut national du sport et de l'éducation physique ( insep/Irmes ) a montré que les pratiques sportives en endurance, comme le cyclisme, augmentent l'espérance de vie de 6 ans et mortalité de 41% par rapport à la population générale. Les sports collectifs prolongent la vie de 4 ans, et les sports en résistance - musculation, seulement de 2 ans. Cela s'explique par l'effet cardiaque et musculaire de l'effort aérobic, qui oblige les cellules à carburer en produisant peu de déchets avec un usage optimal des réserves caloriques. Tous les métabolismes sont alors au mieux de leur fonctionnement. Une vraie jouvence du corps et de l'esprit !. Même avec un peu de pollution urbaine, le déplacement cycliste reste bénéfique. L'étude récente d'une cohorte britannique ( 264 000 personnes ) sur 5 ans à démontré qu'adopter un moyen de transport actif pour aller au travail ( marche ou vélo ) réduit la survenue des maladies cardio-vasculaires, des cancer et abaisse la mortalité toute causes confondues.

Le Dr Bouvat insiste, lui, particulièrement sur le couple frein-dérailleur. L'idéal pour savoir quel vélo vous convient est de louer le modèle qui vous intéresse chez un bon fournisseur avant de l'acheter. Autre conseil : ne jamais pratiquer un sport sans être en bonne condition physique, sous peine de déclarer forfait pour longtemps. Clarisse Nénard recommande également de ne pas pratiquer au dessus de ses capacités. Il faut atteindre progressivement le niveau souhaité pour réussir sa semaine de vacances sur la selle ou l'ascension du col du Tourmalet. Quand on est un sédentaire patenté, mieux vaut débuter lors d'une sortie "familiale". Pédaler avec plaisir est plus facile au sein d'un groupe convivial, même au milieu de gens plus expérimentés, abonde le Dr Bouvat. Les randonnées organisées constituent aussi une bonne invitation : Les itinéraires sont calculés par les organisateurs pour éviter de se retrouver les cuisses congestionnées et douloureuses loin de chez soi.

Ni trop vite ni trop fort ou trop loin .

La distance de sortie se calcule toujours sur la boucle totale qui ramène à la maison.

Texte Le Particulier Santé N° du 6 juin 2016
Texte Le Particulier Santé N° du 6 juin 2016

Pédaler augmente l'espérance de vie de 6 ans en moyenne

Le vélo ou l'usage mixte vélo et marche donnent les meilleurs résultats, que ce soit pour lutter contre la mort prématurée (-58% pour le vélo et -24% pour la marche combinée au vélo), contre les cancers (respectivement -45% et -34%) ou contre les maladies cardio-vasculaires (-46% pour le vélo, mais seulement -27% pou la marche). L'explication est relativement simple : l'effort est plus élevé en pédalant qu'en marchant, or les bienfaits de l'exercice augmentent avec son intensité.

Le public ne si trompe pas : il plébiscite le vélo juste après la marche parmi toutes les activités physiques et sportives. La motivation du cycliste est avant tout le plaisir, sauf chez les adeptes de sports extrêmes pour lesquels la performance mord sur la jouissance. Mais pour voyager loin, c'est connu, il faut bien choisir sa monture. Le conseil principal de Clarisse Nénard, wellness coach, est de ne jamais prendre de vélo détériorè.. Du bon matériel neuf ou d'occasion, sinon gare aux bobos et autres blessures !.

"Commencez par 8  à 10 km par jour, deux fois par semaine, pendant deux semaines" suggère Clarisse Nènard, soit une demi-heure d'effort. Puis allonger la durée  (40 à 45 minutes) et la distance, en passant par exemple à 15 km la troisième semaine. En cas de cas de surpoids, contentez-vous de 5 km pour débuter. Une pause de 5 minutes à mi-distance avec de l'eau et une barre énergétique évite une éventuelle hypoglycémie ( ou fringale) tout en limitant les crampes et douleurs musculaires. Jamais de grande sortie (30 km et plus) sans une préparation physique générale : avant et les jours où l'on ne pédale pas, des exercices de renforcement musculaires et de gainage du tronc sont indispensables. Opter pour les escalier et se lever de sa chaise toutes les heures permettent l'air de rien, de se mettre en jambes. Un échauffement préalable aux sorties est-il nécessaire ? Non, estime Clarisse Nénard, puisque 15 minutes de pédalage progressif, en commençant la vitesse lente, suffisent pour mettre les muscles et les articulations en condition.